Accueil Business & Diversification Nouveaux marchés Les pipiers et l’évolution du réseau

Les pipiers et l’évolution du réseau

confiserie3

Le réseau des buralistes doit évoluer, se moderniser.

Cette affirmation, tout le monde est d’accord pour le dire; nos grossistes pipiers les premiers. Pourtant, ces mêmes grossistes sont les premiers à rester sur des archaïsmes dans leur mode de fonctionnement. En effet, hors produits réglementés, ils sont les premiers fournisseurs du réseau. Il convient dès lors qu’ils prouvent qu’ils sont capables d’être dynamiques comme on doit l’être en 2014.

Il n’est plus possible de travailler à l’ancienne en gérant des rentes et des pécules. Il n’est pas acceptable de voir avec combien de trains de retard ils se sont mis à la cigarette électronique en proposant encore trop souvent des produits de qualité médiocre à des prix hors marché. Il en va de la crédibilité du réseau des buralistes: On doit proposer le meilleur produit au meilleur prix car c’est la seule méthode pour gagner la guerre commerciale sur ce produit. La cigarette électronique ne peut pas être un simple levier pour compenser des marges perdues sur la rente de la téléphonie ou sur la baisse des volumes de la confiserie.

La cigarette électronique, comme la confiserie et le papier à cigarettes doivent être abordés avec une agressivité commerciale qui ne paralyse pas le buraliste. Il ne s’agit plus de « tanker » les réserves à coup de grosses promos mais de faire de la chirurgie pour être en permanence en corrélation avec un marché très instable. Un grossiste a récemment fait des offres très agressives sur la gum avec un commercial démissionnaire qui n’a pas hésité a se tromper plusieurs fois – jamais dans le bon sens- et a reprendre la marchandise sans déclarer les retours. De nombreux collègues m’ont contacté à ce sujet.  Le pipier qui se reconnaitra n’a pas encore bougé le petit doigt considérant qu’une relation de confiance ne suffit pas et que sans preuve de la reprise de la marchandise, il ne peut pas faire d’avoir… Dont acte… Il est probable que les buralistes concernés par cette escroquerie ne seront plus clients du dis pipier et qu’ils vont véhiculer un excellent bouche à oreille.

Il est même probable que ce pipier, partenaire d’un fabricant de caisse, génère une volonté de se venger des buralistes qui iront voir un autre fournisseur de caisse à la première occasion.

Oui chers partenaires/fournisseurs pipiers, je vous le dis sans détour, le monde des buralistes change et se modernise chaque jours. Ce réseau se professionnalise et n’accepte plus de travailler à la petite semaine. La survie de nos bonne relations passe par une rigueur que vous nous devez. Cette rigueur doit se traduire par une offre commerciale juste et lisible, adaptée à ce monde commercial qui zappe, mais aussi par le fait que vous devez aussi assumer vos fautes et vos erreurs.confiserie3

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Nouveaux marchés
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Surenchère electorale: À votre santé!

Encore un bel exemple politique et surtout de la notion de politique de santé publiqueR…