Accueil Actualité professionnelle Vie professionnelle L’an dernier 430 tonnes de tabac illicite ont été saisies par les douanes.

L’an dernier 430 tonnes de tabac illicite ont été saisies par les douanes.

Ce chiffre fait froid dans le dos… 430 tonnes de tabac illicite saisies par les douanes. Lorsque qu’on sait qu’une infime partie du tabac de contrebande et de contrefaçon est interceptée, cela donne une idée de l’ampleur du marché parallèle.

Il convient aussi d’ajouter tout le tabac importé de façon licite puisqu’en 2013, la quasi libre circulation des produits du tabac en Europe avait contribué a légaliser une grande partie du marché parallèle. Certes les dix cartouches par personne ont été ramené à 4 au début du mois, mais il ne faut pas oublier que ce seuil n’est pas un seuil d’importation mais un seuil à partir du quel les douaniers ont le droit d’instiguer.

Autant dire que si la mesure va dans le bon sens, nous sommes encore loin du grand plan d’action de lutte contre le marché parallèle demandé par la profession. L’organisation de « petits » commerces passe trop souvent devant les tribunaux avec au final, un simple rappel à la loi. Le législateur doit proposer aux juges dans sanctions bien plus dissuasives.

La petite délinquance, en toute impunité, tue les petits commerces, bien au delà du tabac. Il est devenu très juteux de vivre de petits larcins jamais sanctionnés, mais qui au final plombent les comptes de résultats des petits commerçants.

Lutter contre les marchés parallèles, c’est lutter pour la création de valeur, d’emploi et de recettes fiscales pour l’État. Parce qu’au cas ou nos dirigeants l’oublient, ces petits délinquants ne sont pas soumis à la pression fiscale qui nous est imposée.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vie professionnelle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Osons!

Alors que nous n’avons pas fini le premier semestre, le nombre de braquages de camio…