Accueil Actualité professionnelle Rétrospective 2014: printemps été

Rétrospective 2014: printemps été

Le mois d’avril à été marqué par la montée en puissance médiatique de Marisol Touraine qui a profité d’un climat politique compliqué pour le president Hollande. Alors que les buralistes sont vent debout contre la directive européenne sur le tabac qui est annoncée, la ministre reste presque discrete sur le sujet: elle veut une loi qui flatte son égo, qui marque l’histoire de son nom… Elle prépare le terrain.

Pourtant la directive tabac est déjà particulieremest dure pour la filière tabac: photo choc recto/verso sur 65% du paquet en partant du haut, interdiction des cigarettes slim et menthol à horizon 2020… Il y a déjà largement de quoi faire alors même que la précédente directice qui instaurait les photos choc n’est toujours pas appliquée dans 70% des pays européens . La directive n’aborde ni l’harmonisation des politiques de santé publique ni la fiscalité du tabac. Autant dire que le consensus est encore moins… Peut etre que monsieur Junker, ancien premier ministre luxembourgeois, adepte du dumping fiscal sur le tabac pour faire venir les touristes frontaliers y est pour quelque chose…

Les buralistes français ne comprennent pas comment la France peut se laisser bafouer de la sorte par ses voisins qui réduisent à néant toutes les politiques de santé publiques françaises basées sur une augmentation de la fiscalité des produits du tabac. Un quart du tabac consommé en France est acheté en dehors du réseau officiel et échappe donc à cette politique spectacle.

Ce marché parallèle est aussi alimenté par les braquages et cambriolages. Au milieu de l’été, la France est bouleversée par la mort tragique de Hugo, ce client qui a voulu porter secours à sa buraliste de Dolomieu qui venait d’être braquée. Seuls les drames mobilisent les medias alors que chaque jours, des entrepreneurs sont traumatisés et mis sur la paille lors d’actes de braquages de plus en plus violents. le prix du tabac rend le produit très speculatif dans cette économie parrallele qui gangrène la France.

Pendant ce temps, fidèles a leur recherche de diversification et malgrès une conjoncture politique agressante et un quotidien chaque jours plus lourd à gérer, les buralistes se structurent pour repondre au mieux à la demande des consommateurs de fumer des produits à moindre nocivité. Séminaire sur la cigarette électronique durant lequel je suis intervenu, offensive médiatique avec des interventions que j’ai pu faire sur TF1, BFMTV, BFM Business, La Chaîne Parlementaire, LCI, ou Europe 1, mais aussi la mise en place d’outils de communication et d’une formation sur la vente coordonnés par la commission cigarettes électroniques de la Confederation Des buralistes a laquelle je participe depuis le début…

Nous avons aussi participé au lancement de la Ploom, première solution de tabac chauffé sans combustion. Le succès n’a pas été a la hauteur de nos espérances mais qu’importe, nous avons su montrer notre dynamisme et notre capacité à etre réactifs. Les buralistes ont su développer cette nouvelle activité et encaissant au mieux  la stagnation du marché apres la frénésie estivale… Mais nos en reparlerons demain…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Actualité professionnelle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Blu Pro arrive chez lez buralistes

Je l’annoncais le 4 aout dernier dans mes indiscrétions. D’après le Monde du t…