FdJ chez Franprix, c’est pour 2016

wpid-FDJ

Après avoir ouvertement annoncé un objectif d’ouvertures de points de ventes pour mieux mailler le territoire, une indiscrétion venue d’une source que je qualifierai de très fiable,  confirme que la Francaise des Jeux travaille activement au développement de solutions de rémunérations et de distributions de jeux de grattages différentes que celles mises en place pour les détaillants historiques (Presse et Tabac) à destination de nouveaux réseaux de détaillants.

Ainsi, malgré tous les démentis, l’opérateur va ouvrir dès la fin 2016, un grand nombre de points de vente « Grattage » dans des réseaux intégrés comme Franprix ou les stations Total et quelques autres groupements de commerces essentielement alimentaires.

Ces ouvertures vont intervenir au moment ou le réseau des buralistes sera confronté à l’arrivée probable du paquet neutre à 10€.

Une fois de plus, l’Etat (qui est le principal actionnaire de la FDJ) prouve qu’il veut réduire à néant le réseau des buralistes sans débourser un centime de compensation.

A noter que Le Monde du Tabac, souvent très bien informé, pense savoir que l’Etat souhaite ouvrir 10 à 20 cercles de jeux dans la ville capitale et que ces cercles seraient invités a proposer eux aussi, les jeux de la FdJ et du PMU…

Avec le timbre fiscal dematerialisé, les cartes de stationnement parisiennes, la FdJ et le paquet neutre à 10 euros, il semble évident que l’Etat veut se débarrasser des buralistes sans ménagement et très probablement au profit des hyper-puissants lobbyistes de la grande distribution, loin de la politique de santé publique si fièrement mise en avant.

A nous de montrer, dés la manifestation du 8 septembre, que l’avenir de notre pays ne se fera pas sans les buralistes.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Actualités des fournisseurs
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

5,3/10 A peine la moyenne!

Dans le magazine profession jeux du mois de juillet qui sera prochainement distribué à tou…