L’Euro 2016, c’est demain

1966143_w2

Beaucoup de buralistes vont bénéficier des retombées de l’Euro 2016: Ceux qui sont situés dans le « parcours des supporters » dans les villes qui accueillent la compétition, mais aussi tous ceux qui vont retransmettre l’événement.

Bien sur nous pouvons attendre les kits qui vont être fournis par CocaCola ou un brasseur X ou Y. Mais nous pouvons aussi anticiper l’événement le plus tôt possible pour en faire un vrai succès commercial.

Quel matériel vais-je utiliser, quelle animation je veux mettre en place, a quel prix? Se poser ces question longtemps en avance est la meilleure solution pour offrir une prestation efficace et donc rentable.

Ainsi, si nous devons changer le matériel TV, peut être que de le faire quelques mois en avance peut avoir des avantages: amortissement fiscal dès 2015, choix des modèles sans risque de rupture et même dire aux clients qu’on a changé en prévision des animations qu’on va mettre en place pour la coupe d’Europe.

Prévoir la décoration permet aussi de faire des achats en avance pour ne pas se retrouver à bâcler vite fait quelque chose. La Coupe d’Europe en France va être un événement proche de la coupe du Monde 98 en espérant que les bleus reproduisent un exploit.

L’animation peut passer par des concours de pronostics ou des championnats de babyfoot. Chaque buraliste peut se créer sa propre animation. Anticiper permet de demander aux fournisseurs des lots et primes pour les clients au moment ou ils ne sont pas encore trop sollicités…

Mais une animation est peut être aussi l’occasion de proposer aux consommateurs de nouvelles formules ou de nouveaux plats. Pourquoi ne pas envisager des plats de match qui se picorent avec les doigts: fish and chips, anti-pastis, assiettes de charcuteries et autres tapas seront certainement une source de chiffre d’affaire complémentaire à la bière et aux boissons consommées par les supporters.

Chaque établissement doit réfléchir à ce qu’il veut faire au plus tôt pour voir arriver l’événement sereinement et optimiser l’opportunité de développement d’activité potentiel. C’est comme ça que les grandes anciennes construisent des offres en nous créant des besoins. Nul doute que Leclerc, Auchan ou Carrefour savent déja ce qu’ils feront en juin 2016…et même avant puisque le football est générateur de vente de téléviseurs, d’alcools et de gâteaux apéritifs…

Plut tôt vous saurez ce que vous ferez, plus tôt vous pourez mettre en place des actions de communication (pub…) pour le faire savoir et plus tôt vous pourez anticiper certains achats et bénéficier de prix avantageux lorsque des promos seprésenteront.

Mais avant, il faut déjà prévoir les décos de Noël…

Bien gérer nos commerces, c’est anticiper nos actions à venir. Action d’animation, de marketing ou tout simplement de gestion.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vie professionnelle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Ce n’est pas de la vapeur…

L’OMS a tranché en donnant un avis sur la cigarette électronique. L’émission s…