Accueil Business & Diversification Nouveaux produits La téléphonie: cet (autre) produit qui va disparaitre de nos linéaires.

La téléphonie: cet (autre) produit qui va disparaitre de nos linéaires.

Apple-Sim_thumb800

Chers lecteurs, vous commencez à me connaitre. Je ne fais pas de faux titres sensationnalistes avec du vide à l’intérieur comme les magazines people.

Oui, je le pense avec force et conviction: la téléphonie va disparaitre dans les toutes prochaines années de nos rayons. Et c’est un élément passé presque inaperçu lundi 21 mars qui m’a mis la puce à oreille.

Il est 18h en France, Apple organise une KeyNote, sorte de grand show qui présente les nouveautés de la marque. Traditionnellement il y en  a 2 par an: mars et septembre. Et lundi, Apple s’est focalisé sur sa « petite nouveauté »: l’Iphone SE… plus beau, plus puissant, plus magique, etc…

Pour autant, Apple a aussi présenté un nouvel iPad Pro, plus beau, plus puissant, plus magique, etc… Et c’est dans cette révolution pommée que se cache les raisons de cet article alarmiste mais fortement réaliste. L’IPad pro dernière génération peut se connecter aux réseaux 4G de 90 pays (dont la France)… sans carte sim! C’est l’Apple Sim.

L’Apple Sim est en fait un circuit intégré à l’appareil qui est autorisé à communiquer avec les opérateurs du monde entier. Le client n’a qu’a choisir son opérateur, s’enregistrer et opter pour le plan tarifaire qu’il souhaite…. Très pratique lorsqu’on voyage beaucoup… ceci est une révolution Apple… Vous me suivez?

Cela fait presque 2 ans que la firme américaine négocie discrètement avec les opérateurs pour supprimer la carte Sim physique et la remplacer par une carte Sim virtuelle et universelle… L’objectif annoncé est simple et double: Gagner de la place dans l’appareil pour en réduire la taille le plus possible (Oui, une Sim n’est pas grosse, mais avec les connections dans l’appareil… c’est toujours ca de gagné) et profiter du système captif pour prendre sa dime au passage lorsqu’un de ses utilisateurs choisit un opérateur, comme dans l’AppStore.  C’est d’ailleurs là que les négociations achoppent entre Cuppertino et les opérateurs.

L’Apple Sim ne sert aujourd’hui que pour les usages ponctuels internationaux du nouvel IPad… Mais en septembre… avec le fameux IPhone 7… qu’en sera-t-il?

Si les opérateurs de prépayé (cible de l’Apple Sim) n’ont plus besoin d’intermédiaires pour vendre des cartes sim ou des recharges, il est fort à parier que notre marché s’effondre plus vite qu’il ne faut de temps pour le dire. D’autant que Samsung et Google sont aussi dans les starting blocks.

Ajoutons à cela:

-Orange qui a substantiellement baissé la rémunération des recharges classiques pour les buralistes et qui est en train de s’accaparer Bouygues Telecom

-SFR dont Altis coupe toutes les têtes de son management depuis le rachat, pour les remplacer par des bras armés de Patrick Drahi (spécialiste de la pressurisation au delà de l’acceptable ses « partenaires »)

-La Confédération Nationale des Buralistes qui a supprimé la Commission Téléphonie depuis mon départ, alors même que le secteur est en pleine mutation…

 

Chacun est libre de penser ce qu’il veut de mon point de vue mais je suis fortement inquiet pour l’évolution de ce rayon pourtant vital pour beaucoup de buralistes. L’arrivée du paquet neutre, la menace des prix sur le tabac, la dématérialisations des timbres fiscaux ou le paiement des places de parking en CB (à Paris) sont LES enjeux majeurs des buralistes. Il convient cependant de ne pas négliger les autres sujets.

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Nouveaux produits
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Barbes, l’Etat de non Droit

Le site de veille sur l’actualité Le monde du tabac revient sur un article du Parisi…