Accueil Actualité professionnelle Vie professionnelle Vers la fin de Relay dans les gares?

Vers la fin de Relay dans les gares?

relay

Relay, c’est l’histoire de madame Hachette qui crée des points de vente presse dans les gares avec par extension la vente de tabac sous un régime spécial de débits dits spéciaux dont la principale particularité réside dans le fait que le gérant n’a pas l’obligation de gérer son point de vente. AU fil du temps, Relai H est devenu Relay et est devenu un point de vente multi-activités.

Pour autant, avec la baisses des volumes de vente de la presse au numéro et l’interdiction de fumer dans les gares et les trains, le commerce est devenu de plus en pus difficile à animer même si le groupe Lagardère a très vite pris le chemin de la diversification.

Force es de constater que malgré des relations historiques et un véritable savoir faire, Relay perd de plus en plus d’appels d’offres  langés par la SNCF au profit de nouvelles enseignes comme Monop’Station ou Casino Shop. Dès lors on peut se demander si Lagardère Travel Retail France se bat réellement pour garder ses concessions ou s’il se désengage petit à petit comme Lagardère Travel Retail Belgiqueest en train de le faire en revendant son réseau de magasins à la Poste belge!

Au vu de ces éléments, il est fort probable que Relay ne soit plus un enjeu stratégique  pour Lagardère Travel Retail France  qui pourrait se recentrer sur les aéroports et quelques boutiqes implantées dans de très grandes gares qui ont intégré de véritables centres commerciaux avec par exemple les boutiques Duty Free qui sont de véritables Jackpots.

Les remous médiatiques contre la vente de tabac dans les supermarchés de gare comme Monop’Station peuvent aussi être un frein stratégique au moment ou les douanes acceptent moins facilement les ouvertures sous régime spécial dans les gares en particulier.

Rappelons que Lagardère Travel Retails est présent dans plus de 30 pays sur quatre continents. Il est un un acteur majeur du commerce en zone de transports. Les choix stratégiques de cette filiale sont d’autant plus importants qu’elle pèse presque pour la moitie de l’activité du groupe Lagardère. L’autre moitié du business Lagardère concerne l’édition, les médias et l’événementiel. Seule l’activité Travel Retail était en net recul en 2015 par rapport à 2014.

Nous verrons si l’histoire me donne raison…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vie professionnelle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les chinois, ces nouveaux bougnats

VSD s’intéresse cette semaine en couverture aux chinois dans le monde du tabac. Force est …