Kiala devient UPS Acces Point

gb_ups_access

La guerre des messageries continue avec toujours comme nœud du problème le dernier kilomètre et le point de contact avec le client. Le géant américain UPS connu pour ses camions marrons a mis la main sur Kiala et procède à l’évolution de la marque pour devenir petit à petit UPS Acces Point.

Ça ne change pas grand chose pour les commerçants dépositaires si ce n’est l’utilisation d’une marque mondialement connue. La convergence de marque se fait dans tous les secteurs.

On notera cependant que malgré un modèle économique très peu rémunérateur pour les commerçants, les messageries demandent souvent une exclusivité empêchant de travailler avec les messageries concurrentes. La négociation pour supprimer cette clause est particulièrement difficile pour les nouveaux commerçants dépositaires.

Rappelons que le dépositaire touche entre 30 et 40 centimes par colis remis en moyenne. Le flux générant devant lui permettre de conquérir de nouveaux clients… ce qui reste à quantifier…

Les messageries développant des solutions de relais dans des commerces de proximité sont pour les plus importantes:

Kiala /UPS Acces Point https://www.kiala.fr/

Pick Up (marques DPD, Chronopost et Colissimo) http://www.pickup.fr/

Relais Colis http://www.relaiscolis.com/

Mondial Relay http://www.mondialrelay.fr/

Certains permettent de choisir des types de colis ou prestations pris en charge par le commerçant (petits colis seulement par exemple ou prise en charge d’échange de matériel). Dans tous les cas, il convient d’étudier précisément les obligations que vous avez à l’égard de la messagerie ou des clients.

Dans tous les cas, vous devez disposer d’une réserve sécurisée pour stocker les colis en instance et signaler cette nouvelle activité à votre compagnie d’assurance. Il faudra aussi veiller à ne pas être débordé par cette nouvelle activité avec une quantité de colis a traiter incompatible avec la taille de la réserve. 10 couettes en duvet d’oie ne prennent pas la même place que 10 smartphone!

Même si je ne suis pas vraiment convaincu par le modèle économique proposé aux commerçants par ces sociétés de méssagerie, il n’est pas possible de nier que c’est une source de revenus diversifiés à ne pas négliger quand on a de la place et un peu de temps.

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Nouveaux marchés
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Extension de gamme chez So Good

Je suis particulièrement attaché à cette marque que je travaille depuis deux ans car e con…