Satanées cartouches Philip Morris!

tourraine fume

Nous, buralistes sommes à bout de nerfs avec l’arrivée du paquet neutre. Il est désormais bien là mais au final, presque aucun partenaire du réseau n’est pret pour nous accompagner… essentiellement faute à des décrets parus on ne peu plus tardivement sur ce qu’on a le droit de faire ou pas.

Mais le pompon, la cerise sur le gâteau, c’est les cartouches produites par PMF. Pas une indication sur le nom du produit. Comme si nous étions équipés de lecteurs code barre dans notre cerveau!

Pour autant, cela mérite quelques explications et on ne peut pas réellement accabler le leader du marché. En effet dans ces nombreux décrets d’application parus tardivement et pondus par une bande d’Ayatollahs anti-tout avec la bénédiction de Sainte Marisol et Saint François, il y a le décret qui précise ce qui est autorisé de faire ou pas sur un paquet de cigarettes.

Hors, dans leurs lubies non réfléchies, probablement entre deux inaugurations de salles de shoot trop arrosées, les rédacteurs ont prévu que les sur-emballage ne peuvent contenir aucune mention sur le nom ou le type de produit.

Il est probable qu’ils voulaient interdire des cellophanes colorés sur les paquets de cigarettes.

Mais tout cela prête à confusion: L’emballage de la cartouche (unité de conditionnement) est il un suremballage tel que défini par la bande à Touraine ou est-ce un emballage a part entière de l’unité de conditionnement?

Dans le 1er cas, PMF a raison et on ne peut pas marquer le nom du produit sur la cartouche, alors que dans le second cas, on peut marquer le nom et les caractéristiques du produit sur la cartouche comme sur le paquet.

Dans tous les cas, cet anonymat absolut de la cartouche qui ne peut certainement pas être un levier de la lutte contre le tabagisme perturbe au delà de l’acceptable les buralistes. Il serait dès lors de bon ton que le législateur précise rapidement sa pensée et fasse preuve de bon sens en permettant l’identification d’un produit sur les unités de conditionnement (cartouches) et en précisant les modalités.

L’amateurisme gouvernemental soutenu par une bande d’apparatchiks de la lutte anti tabac conduisent à des conditions de travail scandaleuses pour les buralistes et leurs employés. Oui nous avons aussi le droit à une prise en compte de notre ergonomie de travail.

En tout état de cause, au vu des stocks et délais de fabrications des produits spécifiques au marché français (le paquet neutre), même si le ministère de la Santé précisait sa pensée dans la journée, il faudra certainement plusieurs mois pour que nous recevions des cartouches PMF avec le nom du produit. Sans accabler PMF qui a une lecture stricte du texte, nous devons pour le moins savoir être patients et espérer que les dérives anti-tabac soient corrigées par un minimum de bon sens de la part du gouvernement

Patience!

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Actualités des fournisseurs
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Retrait des tablettes FdJ Parions Sport

La FDJ a décidé de ne pas poursuivre l’expérience ni le déploiement des tablettes mi…