Accueil Actualité professionnelle Vie professionnelle Quand l’Etat perçoit des taxes sur la contrebande…

Quand l’Etat perçoit des taxes sur la contrebande…

Taxes

11eme camion Logista braqué en moins de 2 mois… et cela ne fait nullement réagir ni la ministre de la Santé ni son collègue du Budget.

Et pour cause…

Dés lors que le tabac a passé les douanes françaises, les taxes et autres droits d’accise sont perçues par l’Etat, quoi qu’il advienne au tabac… qu’il soit légitimement vendu par les buralistes, vendu a Barbès ou sur un autre marché plus discret.

L’Etat pourrait renoncer à percevoir les taxes dés lors que le tabac est volé ou détruit dans un sinistre. Cela aurait pour conséquence immédiate une baisse substantielle des primes d’assurance de Logista et des buralistes en particulier… Car au final, c’est le buraliste qui prend en charge le coût de ce marché parallèle via sa (très grosse) prime d’assurance.

Et peut être même que nos édiles seraient un peu plus émus par les cambriolages et braquages de plus en plus violents qui émaillent le quotidien de notre profession. Peut-être même qu’un buraliste ne serait plus agressé dans l’indifférence voir la condescendance politique.

Mais voilà, sans aucun état d’âme, l’Etat est satisfait de voir les produits volés écoulés a Barbès puisqu’il touche sa dîme au passage. Car le tabac de contrebande est bien le seul produit du marché parallèle qui est réellement taxé par l’Etat!

Et nos élus se demandent pourquoi ils ne sont plus crédibles vis à vis de leurs électeurs…

A bon entendeur…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vie professionnelle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Les chinois, ces nouveaux bougnats

VSD s’intéresse cette semaine en couverture aux chinois dans le monde du tabac. Force est …