Accueil Actualité professionnelle Revue de presse Le New York Times parle de la désertification des centres villes français

Le New York Times parle de la désertification des centres villes français

IMG_0252

  »Le déclin d’Albi est à l’image de centaines d’autres petites villes françaises » écrit le journaliste qui parle des nombreux centres commerciaux dont les parkings sont bondés en périphérie des villes.

https://www.nytimes.com/2017/02/28/world/europe/france-albi-french-Town-fading.html

« ALBI, France – La peinture s’efface, mais le mot est encore clair: Alimentation, «Epicerie». Il semble être un pilier de scène, greffé au-dessus de la fenêtre de la vieille vitrine vide. En face se trouve un salon de tatouage. Personne n’entre ou ne part. La rue est déserte.

Continuez à marcher et vous verrez des vitrines plus vides, éparpillées autour du vieux centre de cette ville dominée par sa imposante cathédrale de brique du XIIIe siècle, l’un des trésors incontestés de la France. Les magasins de tourisme et les magasins de vêtements de chaîne sont ouverts, mais manquent les épiceries, les cafés et les boucheries qui une fois ont fait battre le cœur de la ville pendant des siècles et défini la petite ville de France.

Mesurer le changement et la dégradation n’est pas facile en France, où la beauté est à tous les coins de rue et la vie peut sembler inchangée depuis des décennies. Mais le déclin évident dans Albi est reproduit dans des centaines d’autres endroits. La France perd le noyau de ses villes historiques – des carrefours denses d’urbanité dans les campagnes où les juges ont jugé, Balzac a écrit ses romans, les préfets ont émis des édits et les citoyens ont acheté 50 fromages… »

L’un de mes amis en a fait un commentaire que je reproduis ici in extenso car l’analyse me semble parfaite!

IMG_0253« Albi, pris en exemple du remplacement du commerce de centre-ville au profit des centres commerciaux en périphérie entraînant la fuite des riverains et la mort progressive des centres urbains. Olivier Razemon l’a très bien démontré dans son livre « Comment la France a tué ses villes » ou comment les barons de province ont privilégié une politique court-termiste sans vision au profit d’une réflexion globale durable, pliant sous le poids des promoteurs et d’une vitalisation mortifère par la périphérie. L’enquête IFOP sur les villes de -10000 habitants a dernièrement montré qu’il existe une corrélation entre le vote FN et la dévitalisation des centres-villes. Un rapport de l’organisme gouvernemental France Stratégie constate « les écarts de chômage persistants » et des « écarts qui ne se résorbent plus » en terme d’égalité des chances et d’accès aux services. Si « l’avenir est favorable aux métropoles » selon l’institut, les aires urbaines et les zones rurales pourraient « pourrait accélérer leur décrochage économique ». »

https://www.facebook.com/mary.picault/posts/10154007835576362

  • lucfournier

    Luc Fournié, libre en attendant le jugement d’appel.

    C’est un véritablement soulagement. La cour d’appel de Toulouse a ordonné la r…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Revue de presse
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Alerte Virus Strator

Après Bimédia il y a quelques mois, c’est au tour de Strator de faire l’objet …