Accueil Actualité professionnelle Vie militante Tabac: Hausse de 15% au 1er janvier 2018?

Tabac: Hausse de 15% au 1er janvier 2018?

FISCALIT -TABAC

Agnes Buzin veut visiblement faire oublier Marisol Touraine.

Avec un objectif de hausse de 3€ en 3 ans, elle souhaite marquer les esprits avec une hausse de 1€ dès le 1er janvier 2018, soit en moyenne une hausse de 15%.

Rappelons que le tabac est la 4eme rentrée fiscale de l’Etat et que dan son budget, Édouard Philippe prévoit une hausse de 500 millions des recettes sur ce poste. En mettant la ministre de la santé en première ligne, Emmanuel Macron veut simplement faire oublier qu’il va augmenter les impôts de 30% des français parmis les moins riches.

Car si le Président a bien parlé de ce projet pendant sa campagne, cette mesure phare de l’action gouvernementale n’éatit pas son fer de lance de campagne. On ne se vante pas des imôts qu’on veut mettre en place.

Reste qu’entre dogmatisme, pragmatisme et efficacité, tout ne fonctionne pas comme prévu. Une fois encore, le gouvernement oublie avec subtilité de mettre en place un vrai plan global qui permet de baisse le tabagisme et pas seulement les achats faits dans le réseau officiel et exclusif des buralistes.

Nous attendons des réponse claires et précises sur ces achats transfrontaliers car qu’ils soient légaux ou pas, ils ne participent pas au financement de la Sécurité Sociale ni de la France.

Nous attendons… pas tant que ça.. car les buralistes sont a bout de nerf d’être les dindons de ces politiques tantôt spectacle, tantôt démagogiques qui tapent sur le portefeuille des Français sous couvert de comportements alors même que le sujet de l’addiction n’est jamais traité. Car nous savons que l’addiction ne se règle pas par la punition du portefeuille.

Les buralistes vont faire entendre ce qui est leur vérité face à la démagogie fiscaliste du gouvernement. Parce que la vérité du gouvernement n’est pas universelle. Elle est fiscale et partisane.

Emmanuel Macron a dit qu’il étudierai l’efficacité des lois et abrogerai celles qui ne fonctionnent pas. Il a aussi pris position contre les surtranspositions en pronant l’harmonisation européenne. Nous sommes en droit d’attendre une mise à l’epreuve de la loi Touraine et un gel des prix tant qu’un accord n’est pas trouvé avec nos voisins sur les prix du tabac avec pour objectif premier une réduction significative de la distorsion des prix subis par les buralistes frontaliers.

L’esprit de l’Europe tant mis en avant pour les travailleurs détachés doit aussi s’appliquer aux autres secteurs. L’esprit de la directive européenne Tabac visait à tendre vers une harmonisation de la lutte contre le tabagisme.

Le projet du Président Macron va à l’encontre de cet esprit.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vie militante
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Alerte Virus Strator

Après Bimédia il y a quelques mois, c’est au tour de Strator de faire l’objet …