Bonne Année 2018

Bonne année 2018

Voila bien des voeux pieux tant nous savons que cette année devrait être une nouvelle Annus Horribles pour les buralistes avec un niveau de défection jamais atteint.

Car même si je souhaite sincèrement a tous nos collègues le meilleur pour cette nouvelle année, nous savons que nombre d’entre nous va trébucher lors de la prochaine augmentation des prix du tabac en mars prochain. Le nombre de défections attendues pourrait être de plusieurs milliers de points de vente.

Mes les attaques viennent aussi des collectivités locales qui privent le plus souvent les buralistes de la possibilité d’encaisser les nouveaux FPS (Forfaits Post Stationnement) , ex PV, en se réservant l’encaissement via leur propres plateformes comme à Paris.

Nous savons aussi que la Cours des Comptes commence insidieusement à remettre en cause l’intérêt du monopole de la distribution du tabac.

Alors, souhaiter des voeux de bonheur et de réussite relève presque d’une faute de mauvais goût.

Mais il y a tout de même de vrais espoirs pour la profession:

-Une vraie dynamique de prise en main de notre avenir avec de nombreux collègues qui ont la volonté de se moderniser, de diversifier leurs offres et de construire un nouveau métier de buraliste qui reste encore à inventer. Cette dynamique est clairement portée par la nouvelle équipe dirigeante de la Confédération des Buralistes menée par Philippe Coy.

-Des négociations en cours avec votre ministre de tutelle Gérald Darmanin qui doit b bientôt remettre sa copie pour faire des propositions aux buralistes pour amortir le choc du paquet de cigarettes à 10 euros.

-Le boom probable de la cigarette électronique dès le mois de mars avec une opportunité pour de nombreux buralistes de savoir désormais répondre à cette demande de consommateurs en attente de solutions alternatives au tabac et qui auront désormais des réponses de qualité apportées par leur commerçant de proximité auquel ils sont attachés.

-L’émergence de Nouveaux Produits du Tabac. Iqos est lancé depuis quelques moins en test sur le sud de la France et à Paris; il est probable que face au succès rencontré, le déploiement national se fasse assez rapidement. D’autant plus que Glo de BAT est dans les starkings blocks et que Ploom Tech ne semble pas bien loin. Ces Nouveaux Produits du Tabac qui proposent de consommer du tabac par chauffage mais sans combustion proposent aux fumeurs de garder leur plaisir avec des risques potentiellement réduits. Le patron de PMI ne cesse de dire qu’il pense que ce mode de consommation se substituera à la cigarette par combustion dans les prochaines années.

Dynamisme entrepreneurial des buralistes, volonté affichée du gouvernement d’accompagner les buralistes dans leur réinvention au moment ou le choix de la baisse de la prévalence tabagique est affichée (même si nous sommes perplexes sur le choix du levier prix avec une politique de santé publique exclusivement basée sur la taxation) restent des éléments encourageants pour la profession. On peut même légitimement attendre une évolution de la rémunération des buralistes sur les jeux du PMU et de la FDJ.

Mais ne soyons pas dupes et ne cherchons pas à nous mettre des oeillieres; nos bons voeux de nouvelle année ne seront pas suffisants pour permettre aux collègues les plus fragilisés de s’en sortir dignement.

Alors, permettez moi de vous formuler des voeux du moins pire, des voeux de survivre aux tempêtes qui attendent notre profession. Je vous souhaite aussi à toutes et tous, chers collègues, tous mes voeux de bonheur, de santé et de prospérité pour vous et les personnes qui vous sont chères.

Bonne année 2018!

Cyrille

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vie militante
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Jurisprudence: « Vapoter » n’est pas fumer

Le site service-public.fr a publié le 9 janvier 2105, un article relatant une décision de …