Plan cancer: l’art de la politique et des plans com’

Le petit monde médiatico-politique s’active sur les spéculations des orientations du futur plan cancer que doit présenter Marisol Touraine le 17 juin prochain. Et l’on reparle du paquet tout générique, des linéaires tabac cachés et bien sur, d’une hausse de la fiscalité sur le tabac. A croire que le fait de voir un paquet de cigarettes donne le cancer.

Je suis toujours effaré de constater à quel point les anti-tabac sont convaincus que ce qui n’a jamais marché depuis 30ans de lutte fonctionnera si on remet juste une couche de la même recette au gout amer. Parce qu’il faut être clair: les seuls résultats des politiques de santé publique sont la fermeture de milliers de bureaux de tabac qui implique la disparition d’entrepreneurs et la mise sur le carreau de leurs salariés au seul profit d’un marché parallèle qui ne cesse de croitre.

Aucun écho sur la prévention dans le futur plan anti cancer… on croirai presque que la ministre de la santé ne croit pas dans le système éducatif de notre pays…

Il faut toutefois noter que ces fuites ne sont pas confirmées ou infirmées par la ministre. Il faut dire qu’elle a une particularité: ni dans son camp, ni chez les personnes souvent bien informées, personne n’arrive a savoir ce qu’elle pense ou ce qu’elle envisage. Ill se dit même que cet art du secret agacerai beaucoup sur les bancs de l’Assemblée mais aussi à l’Elysée qui supporterai de moins en moins ce jeu perso. En effet, depuis es résultats des dernières élections qui ont été marquées par un rejet massif des partis gouvernants, nos dirigeants commencent à comprendre que la politique basée sur la communication plus que sur l’intégrité et la conviction des Grands Hommes conduit au mur. Nos citoyens ne sont pas dupes: une politique anti tabac qui repose sur des photos choc et de la fiscalité sont des effets de manche qui visent à se donner bonne conscience et à accroitre la pression fiscale des français.

Une véritable politique de santé publique ne peut pas être envisagée sans lutter massivement contre les achats en dehors du réseau légal des buralistes et sans prévention au long cours durant tout le cursus scolaire. Il suffit pour s’en convaincre de constater que c’est cette recette qui fonctionne dans les pays européens qui inversent la courbe des fumeurs. Rappelons que l’Allemagne autorise toujours la publicité sur le tabac sans pression fiscale excessive; pourtant avec la prévention, la prévalence tabagique baisse chez notre voisin.

Les effets de manche sur la cigarette électronique n’est pas acceptable non plus. On ne peut pas dire que c’est comme du tabac pour la consommation mais que ça échappe à toute règle liée au tabac pour la commercialisation. Une large majorité des e-liquides vendus ont un gout « tabac » et intègrent de la nicotine, sans compter la forme du produit et la gestuelle avec cet objectif d’inhalation de la nicotine. Les solderies, stations essences, vendeurs forains et autres commerçants qui ne bénéficient pas de la formation des buralistes sur la vente des produits réglementés n’ont pas vocation à distribuer les cigarettes électroniques et les liquides.

Alors, madame la ministre, pour une fois, écoutez ces 27000 entrepreneurs qui sont quotidiennement au contact de vos électeurs et qui sont aussi des acteurs responsables de la vie sociale: un plan cancer ne peut et ne doit pas être basé sur des solutions qui n’ont JAMAIS marché.

 

Cyrille Geiger

touraine bfm

Mots-clefs :, , , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus