Le calme avant la tempête?

4 août 2014

1/ Vie professionnelle

Une fois passée l’onde de choc du drame de Dolomieu, l’actualité des buralistes semble calme. Maintenant que le coupable est arrêté, que bureau de tabac a réouvert « malgré tout », les médias vont vite zapper vers une autre actualité. La météo semble donc calme du coté de la stigmatisation des buralistes. Il ne faut pourtant jamais oublier que nous sommes dans un monde ou la tempête n’est jamais loin….

La météo est calme à l’évidence parce que le marché du tabac réglementé décroche de façon continue depuis 2 ans. Les ventes dans le réseau officiel reculent de façon très importante alors que l’approvisionnement sur le marché parallèle ne cesse de se développer comme le rappelle la dernière étude KPMG, en particulier depuis l’abrogations des articles 575 G et H du Code Général des Impôts qui permet d’importer légalement des quantités astronomiques de tabac sans rien n’avoir à justifier.

Il n’y a pas de doute sur le fait que de nombreux vacanciers sont passés ou vont passer par les Ventas espagnoles durant leur séjour sur les cotes sud de la France. Ces paquets de tabac achetés en dehors du réseau des buralistes échapperont à toutes les politiques de santé publiques mises en place depuis quelques temps et qui sont en particulier basées sur la fiscalisation accrue du tabac.

Bien sur, ce sujet n’est pas encore dans l’actualité mais je ne doute pas que Marisol Touraine, revenue de ses 2 semaines de vacances ministérielles va commencer à distiller des informations sur son plan tabac qui est en gestation depuis plusieurs mois et dont elle devrait annoncer les mesures en septembre. On sait qu’on ne doit pas compter ni sur son amour de ses concitoyens buralistes ni sur un sens de la modération très prononcé.

Et l’ont peut compter sur les idylles anti-tabac pour faire une pression sans retenue comme ils savent le faire au risque de contradictions qui n’enlèvent rien à leur aplomb. Je veux rappeler ici que devant l’inefficacité avérée des mention sanitaires et des photos choc mises en place depuis une décennie, leur principale proposition consiste à dire que si ça ne marche pas, il suffit de les agrandir…

Quelles vont être les mesures pour lutter contre le tabagisme?

Un vrai plan ambitieux de prévention avec des moyens investis dans l’éducation comme en Allemagne?

Ou un plan politique et démagogique basé sur des photos chocs aussi faciles à annoncer qu’inefficaces (on constate l’échec cuisant en Australie qui pourtant est un pays  continent dont les frontières sont protégées par les océans) et une fiscalité exacerbée alors même qu’elle n’a pas encore assumé que les frontières et règles européennes sont un frein irrépressible à cette méthode? Y-aura-t-il une taxe sur les cigarettes électronique sous couvert d’un fameux (ou fumeux) principe de précaution?

Les buralistes restent mobilisés pendant cette période de trêve estivale pour se défendre contre une politique de santé publique basée sur des méthodes qui sont plus efficaces pour lutter contre les buralistes que contre la prévalence tabagique.

Les buralistes, ce sont 27000 entrepreneurs honnêtes qui font un travail légal et qui contribuent à collecter la quatrième rentrée fiscale de l’État. Ces 27000 travailleurs forcenés demandent à être considérés comme tel et sans mépris du personnel politique qui représente l’ensemble des Français. Les buralistes demandent à ne plus être montrés du doigt par simple populisme politique. Les buralistes demandent à ce que leur marché soit protégé du marché noir et du marché gris parce que  ces marchés sont générateurs de cambriolages et de braquage. Les buralistes ne veulent pas juste être les bouc émissaires d’effets d’annonces que nous attendons avec anxiété. Les buralistes restent vigilants.

Nous sommes vigilants parce que nous savons qu’il est plus facile d’être faiseurs de pluie que de beau temps en période de crise et de division .

, ,

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus