Le Pr Dautzenberg et la E-Cigarette…

Le Pr Dautzenberg et la E-Cigarette…

Le Professeur Dautzenberg, président de l’Office français de Prévention du Tabagisme et des autres Addictions a décidément du mal à trouver une posture stable face à l’émergence de la cigarette électronique. Entre le coté « c’est mieux que le tabac » et le coté « ça peut inciter à aller vers le tabac », nous avons du mal à cerner les positions du célèbre professeur face à cette nouvelle façon de consommer de la nicotine.

Les associations pro-vapotage se sont essayées à faire ami-ami avec lui, pensant même qu’il serait un porte étendard de la cause des fumeurs de cigarettes électroniques… Ainsi les professionnels de la vape sont d’anciens acteurs de la cigarette électronique (FIVAPE cf CACE) mais la vapeur ne semble pas avoir eu d’effet relaxant sur Bertrand Dautzenberg. Ces nouveaux activistes de la lutte anti tabac et anti buralistes notoires en seront pour leurs frais. Car si la cigarette électronique est beaucoup moins nocive que le tabac, son innocuité n’est pas encore quantifiée. Il convient alors de fixer le cadre de la consommation, de la publicité  et de la distribution de ces produits.

Je ne partage que très peu de points de vues avec le « professeur » et lui fais grief de beaucoup de choses, à commencer par le fait qu’il met en avant son statut de professeur de médecine pour assener des vérités pas toujours validées ou des chiffres très contestables et contestés. Mais il a au moins le mérite d’être constant dans son combat contre le tabagisme, loin des opportunismes industriels de certains vap’acteurs.

Rappelons-le: Les buralistes comprennent et acceptent les plans de lutte contre le tabagisme dans la mesure ou ces plans servent bien à faire baisser la prévalence tabagique plutôt qu’a détourner les consommateurs des bureaux de tabac vers des marchés moins regardants de la bonne santé des Français.

En ce sens, je soutiens les actions de prévention et d’éducation et je demande l’aide de toutes les bonnes volontés pour nous permettre de travailler avec les pouvoirs publics dans ce sens. Il est important qu’on nous donne les moyens des objectifs qu’on nous attribue et que l’ensemble de la Société soit sensibilisée. Il est toujours bon de rappeler qu’un buraliste qui vend du tabac à des mineurs -sur un critère subjectif d’apparence- est sanctionné alors que des parents qui achètent ce tabac pour leurs enfants ne sont pas inquiétés.

Mots-clefs :, ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus