Hausse des prix du tabac: hypocrisie d’Etat et désespoir des buralistes

Après le mensonge d’Etat de François Hollande à Pascal Montredon lui disant – les yeux dans les yeux- qu’il avait arbitré et qu’il n’y aurait pas de paquet générique dans la loi tabac, voila que l’Etat nous refait le même coup.

Une fuite opportune dans un grand média (RTL ce matin) annonçant une hausse de 30 centimes des prix en janvier, soit la 3eme hausse en 15 mois alors même que le marché parallèle explose. Mais l’hypocrisie de l’Etat va plus loin puisque, comme à chaque fois, notre tutelle se déffausse en disant que ce sont des hausses décidées par les fabricants, alors même que Bercy coordonne ces hausses en forçant la main et en augmentant les droits d’accises proportionnelement.

Il convient de rappeler que les taxes sur le tabac correspondent à la 4eme rentrée fiscale de l’Etat et que le président qui avait promis de ne plus augmenter les impôts  en est à sa 3eme augmentation en 15 mois.

Monsieur le Président de la République… Je vous le promets, nous allons vous offrir un printemps des buralistes qui vous laissera un souvenir amer. Nos collègues sont au bout du rouleau. Chaque jours, je reçois des messages de désespoir. Ce désespoir qui fait agir de la seule façon dont on peut agir lorsqu’on a ce sentiment d’avoir tout perdu et que notre partenaire nous a trompé. Mais il est vrai qu’en ce domaine, vous êtes un expert.

Cyrille Geiger

, ,

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus