C’est au programme… (mise à jour)

Lundi au petit matin: A Tulle, les buralistes vont bloquer la ville pour manifester contre le projet de loi des paquets génériques et la hausse des prix du tabac avec un slogan bien senti: « Pas facile d’être buraliste, Monsieur le Président. » Les médias locaux sont mobilisés pour couvrir l’événement qui se révèle très mobilisateur.

Mercredi à 8h: A Paris, devant le Sénat, les buralistes vont faire entendre leur voix au moment ou l’amendement Delaunay sur la sur-fiscalisation des cigares et cigarillos sera débattu devant la Haute Assemblée. Une délégation serait reçue.

 

Jeudi après midi: Le secrétaire d’État au budget, Christian Eckert, interviendra devant les buralistes réunis en congrès. Il devra s’expliquer sur les engagements non tenus du gouvernement et sur la majorité frondeuse qui n’est pas tenue.

Samedi et dimanche: le salon professionnel Losang’Expo sera plus que jamais un lieu d’échange et de rencontre entre buralistes et l’occasion d’échanger sur les plans d’actions qui auront été décidé lors du congrès en fonction des échéances politiques.

Parallèlement, on constate de nombreuses actions individuelles qui traduisent l’exaspération de buralistes dont certains demandent à Marisol Touraine le rachat de leur carotte suite à son plan d’action anti-buralistes.

L’agenda syndical et les moyens mis en œuvre vont aller crescendo pour être au maximum au moment du vote des amendements Touraine sur le paquet générique et de son plan anti-buralistes.

La machine est en route. Pour ceux qui doutent le plus, je veux leur rappeler, que notre organisation a toujours été au rendez-vous des grands enjeux. L’action syndicale n’est pas parfaite, ne donne pas toujours l’impression de répondre aux attentes de nos mandants. Nous en sommes conscients et nous nous battons chaque jours un peu plus pour être à la hauteur de l’engagement que chaque buraliste est en droit d’attendre. Mais l’action syndicale ne peut fonctionner que s’il y a un vrai relai sur le terrain et si la mobilisation des buralistes est massive. L’action syndicale passe aussi par les négociations et le dialogue, même si parfois nos interlocuteurs nous trahissent dans leurs engagements.

Le coup de force ne doit être que la dernière solution dans les négociations que nous avons avec notre tutelle ou nos partenaires.

Le Président de la République, le gouvernement et la majorité parlementaire ont clairement franchi la ligne jaune dans les rapports de confiance que nous avions.

Reste à Christian Eckert de venir dire aux buralistes que le gouvernement revoit très sérieusement le projet Touraine et geler les prix. Nous n’accepterons pas les promesses… juste les faits.

Faute de quoi, l’action syndicale prendra des formes jamais déployées par notre profession et les actions individuelles deviendront ingérables car une personne qui perd le fruit d’une vie ne peux entendre le moindre discours de modération et c’est bien légitime.

Monsieur Hollande, vous avez promis d’être un Président normal, de ne pas être clanique et d’écouter les Français. Les buralistes « normaux » vous demandent d’entre leur cri : « C’est pas facile d’être buraliste, monsieur le Président ».

Écoutez la France qui gronde, arrêtez de juste l’entendre derrière les double vitrage du palais présidentiel. L’histoire de France montre que les dirigeants autistes au cri de la rue ont souvent du quitter le pouvoir par la petite porte.

 

Mise à jour du 31 oct à 7:09

A noter: Le gouvernement, empêtré dans son conflit avec les frondeurs du PS, ne souhaiterai pas présenter un nouveau texte qui annulerai l’amendement Delaunay, espérant une initiative parlementaire.

, , , , ,

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus