Lettre ouverte d’un buraliste à madame Delaunay et à nos élus

Lettre ouverte d’un buraliste à madame Delaunay et à nos élus

Nouvelle attaque directe de Michèle Delaunay contre les buralistesce matin sur Twitter.

Ainsi, elle affirme que « quand (elle) demande une hausse du tabac pour la sécurité sociale, les buralistes montent en mayonnaise, quand les députés UMP et UDI demandent une augmentation du tabac pour les cigarettiers, ils restent zen ».. de préciser « jeveuxcomprendre »

Il semble qu’elle manipule si bien Twitter qu’elle a diffusé un message public son « 06″ pour le donner à un journaliste… si vous voulez donc joindre Michèle Delaunay en direct, son numéro est le 06 26 28 ** **.

Non, je suis un citoyen responsable, et je n’utilise pas Twitter pour agresser mes concitoyens. Je ferai donc grâce à Michèle Delaunay de retweeter son numéro. Je veux cependant, Madame la Ministre, attirer votre attention sur un détail: les buralistes sont à l’image de la France et des Français. Il y en a qui votent à droite, d’autres à gauche, certains chez les écolos et d’autres votent pour des partis plus extrêmes, exaspérés par le spectacle politique.

Lorsque vous suggérez que les buralistes acceptent des augmentations de droite mais pas celles de gauche, vous êtes dans un poujadisme certain. Et je choisis mon mot en conscience. Les buralistes demandent un gel de toute action nationale dur le tabac tant qu’il n’y aura pas d’harmonisation européenne de la fiscalité, des prix et des paquets. Simplement.

Notre motivation n’est ni de droite ni de gauche, elle tire ses gènes de notre instinct de survie. Alors, je respecte votre lutte contre le tabagisme et je la comprend. Mais je n’admets pas que vous agressiez en permanence notre corporation sous couvert d’un succès médiatique assuré, au détriment du respect des citoyens électeurs que nous sommes.

Il ne suffit pas de dire yaka focon pour aider les buralistes « a sortir du tabagisme » comme vous aimez à le dire. Il faut des actes concrets qui arrivent en amont de cette politique cynique qui promet qu’on va y réfléchir…plus tard e en tous les cas, au moment même ou la politique choisie, fragilise sensiblement nos entreprises…

Depuis la loi Evin, l’État nous promet de la diversification mais nous retire chaque jours, dans les faits, un peu de prérogatives de service public dont nous sommes des préposés. Hier encore, notre ministre de tutelle, monsieur Eckert a parlé du timbre fiscal dématérialisé alors qu’aucun contact ne permet d’envisager que ce service sera proposé par les buralistes qui sont pourtant très largement équipés de caisses intelligentes qui permettent de vendre ce genre de service.

Madame Delaunay, vous avez voulu vous positionner comme porte étendard de la lutte anti-tabac et avez fait des déclarations très agressantes à l’égard de notre profession. Je n’imagine pas que vous ayez envisagé que des entrepreneurs qui se sentent abandonnés et qui sont au bord du gouffre n’allaient pas vous attaquer pour ce que vous souhaitez représenter. Nul doute que quelques noms d’oiseaux pas volés vous passe par dessus les plumes.

Ce n’est pas parce que les buralistes ne se reconnaissent pas dans votre posture, qu’ils sont tous dans l’opposition. Je veux vous rappeler ici les relations houleuses que nous avons eu aussi avec Xavier Bertrand ou Roselyne Bachelot par exemple.

J’espère que lorsque la docteur Delaunay visite ses malades, elle leur apporte un peu plus de considération que vous n’en apportez à ma corporation qui souffre de vos agressions gratuites et permanentes.

Le rôle d’un élu de la République est de représenter tous ses concitoyens. Bien sur, vous avez été élue sur la base de vos convictions respectables et respectées. Mais votre devoir est aussi de respecter ces électeurs, qu’ils aient voté pour vous ou non, qui contribuent largement à la vie de la Cité.

Cyrille Geiger

Buraliste à Paris

Mots-clefs :, , , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus