Fêtes de fin d’année: les escrocs sont à l’honneur.

Alertés par le ministère de l’intérieur, de nombreux médias se sont fait l’écho ce week end, des risques d’arnaques, cambriolages et braquages en périodes de fêtes.

Les journalistes ont noté avec clairvoyance, que le plus souvent, les délinquants sont des amateurs qui ne maitrisent pas leurs attaques et en deviennent de fait, plus dangereux.

Si l’on pense aux bijouteries, les buralistes doivent être particulièrement vigilants en protégeant au mieux leurs valeurs. Je souhaite ici rappeler quelques règles basiques de sécurité, encore plus importantes dans cette période de forte affluence commerciale.

FAITES ATTENTION AU MOMENT DE L’OUVERTURE ET DE LA FERMETURE DE L’ETABLISSEMENT. Beaucoup de braquages se font au moment d’ouvrir le rideau de fer ou de fermer la porte du commerce. J’insiste sur l’ouverture: nombre de buralistes pensent qu’il y a peu de risques alors que c’est un moment privilégié par les braqueurs. Vérifiez votre environnement avant de commencer les opérations.

Videz régulièrement votre tiroir caisse et DEPOSEZ LES ESPECES DANS UN LIEU SECURISE. Gardez cependant quelques billets car en cas de braquage, il faut avoir quelque chose à donner à l’agresseur. Dans le cas contraire, il risque de s’énerver voir de paniquer.

NE RESISTEZ PAS. Notre vie a plus de valeur que la marchandise et on ne connait pas le niveau de self-contôle de l’agresseur.

Bien entendu ne tentez pas les opportunistes et cachez au mieux les valeurs.

Je vous rappelle ici qu’il y a de nombreuses arnaques à l’édition de tickets recharges ou aux paris sportifs: N’éditez les tickets qu’après avoir encaissé l’argent. Ne remettez en aucun cas les tickets ou les codes inscrits dessus sans avoir encaissé la somme (LES SERVICES CLIENTS DE NOS CAISSES OU DES OPERATEURS NE DEMANDENT JAMAIS LES CODES). En cas de paris sportif, si le client ne peut pas payer immédiatement, ANNULEZ TOUT DE SUITE LES ENJEUX, il s’agit probablement d’une tentative d’arnaque au moment ou un match va commencer.

Enfin, si par malheur vous êtes quand même agressé, fermez votre point de vente en touchant le moins possible votre environnement le temps de faire venir la police ou la gendarmerie. Trop de scènes de crimes sont abimées et des éléments d’identification détruits par les victimes elles-mêmes. PROTEGEZ LES PREUVES

A noter que, comme dans d’autres régions, la Préfecture de Police renforce ses dispositifs de patrouille pour les fêtes de fin d’année. N’hésitez pas à leur signaler si vous êtes ouverts les soirs de fête ou jours fériés.

Mots-clefs :, , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus