La FIVAPE malbarée…

10 février 2015

4/ Nouveaux marchés

Alors que Impérial Tobacco lance la JAI, la FIVAPE attaque lourdement les buralistes, reprochant une liaison dangereuse. Cela nécessite quelques éclaircissements. Je me propose donc de reproduire ce communiqué et de l’Annoter…

« Buralistes et industrie du tabac : les liaisons dangereuses »

« La JAI, première cigarette électronique lancée la semaine dernière en France par Imperial Tobacco (ex-SEITA) et sa filiale Fontem Ventures, interroge tous les acteurs engagés dans la lutte contre le tabac, première cause de décès évitable dans notre pays. « Exclusivement réservé au réseau des buralistes, la JAI confirme les soupçons d’une compréhension toute particulière de la vape par les multinationales du tabac. Imposition d’un seul taux élevé de nicotine, ressemblance marquée avec une cigarette tabac, Imperial Tobacco, via sa filiale Altadis, en vient même à vanter des caractéristiques « plus cigarette que vapoteuse », alors que « JAI reprend tous les codes de l’univers du tabac : comme une cigarette, elle est fine et se tient à deux doigts. Lorsque l’on tire dessus, une diode s’allume pour rappeler l’incandescence de la cigarette. »

Commentaire 1: La FIVAPE reproche une ressemblance marquée avec une cigarette traditionnelle, comme si la ERoll de Joyetech pour ne citer que le modèle le plus vendu dans le format « Like » n’était pas exactement sur ce format. Il en est de même sur beaucoup de cigarettes électroniques concernant la diode sensée rappeler la cigarette.

image

Joyetech E Roll

jai

   Fontem Ventures Jay

Commentaire 2: La FIVAPE reproche la référence aux codes du tabac. Je souhaite savoir ce que pense son President, Arnaud Dumas de Raully qui commercialise les liquides Ego Juice avec des noms aussi peu explicites que « Mallbaré » qui reprennent les codes couleurs de célèbres marques de cigarettes. Quel President exemplaire!

image

Liquide Ego Juice produit par le président de la FIVAPE

Mais aussi des gouts Dromadaire, Tzigane ou Coup de bol qui ne font bien-sûr pas référence  au monde du tabac… Je pense que mes lecteurs auront subtilement fait le lien avec les marques leader de nos linéaires tabac.

image

Liquide Ego Juice produit par le président de la FIVAPE

Vous avez dit « liaisons dangereuses? »  Monsieur Dumas de Raully, soyons sérieux…

« La Fivape alerte les pouvoirs publics quant à l’impératif de défendre la pluralité des circuits de distribution de la cigarette électronique, en opposition aux manœuvres de la confédération des buralistes, selon lesquelles il faudrait « confirmer le réseau des buralistes comme seul réseau agréé de vente de la cigarette électronique ». La confédération des buralistes semble oublier que si les plus de 2 millions de vapoteurs français n’ont pas attendu les bureaux de tabac pour s’approvisionner en produits à vapoter, c’est précisément en raison de l’expertise des professionnels indépendants de la vape ! »

Commentaire 3: La FIVAPE attaque les buralistes alors même qu’au moins 5 de ses membres sont des fournisseurs réguliers des buralistes. Pas très élégant a l’égard de ses membres.

Commentaire 4: Le President de la FIVAPE alimente nombre de sites internet plus ou moins serieux et des grandes surfaces comme des centres Leclerc…une vision bien particulière de l’expertise des professionnels indépendants de la vape!

« Que des débits de tabac puissent vendre des e-cigarettes, trop souvent dans des conditions en deçà d’une compréhension minimale de la vape, est une chose. A eux de prouver qu’ils sont capables de commercialiser des produits de la vape de manière pérenne, tandis qu’ils représentent seulement 21% des ventes de cigarettes électroniques en France[1]. Mais que ce réseau puisse prétendre – avec l’appui, et de manière détournée, des multinationales du tabac – à une situation de monopole, revient quasiment à réclamer la disparition d’un outil révolutionnaire de réduction des risques du tabac. »

Commentaire 5: L’expertise de nombreux franchisés de la vape n’a rien à envier a l’expertise des buralistes qui représentent en 2014, 21% du marché (soit quand même un tiers de la vente hors internet) … Et ce poids ne semble pas justifier que la FIVAPE considère des buralistes comme des professionnels alors même que ses membres alimentent le réseau des buralistes.

« A l’inverse de cet imbroglio coupable, les professionnels de la vape en France s’engagent, depuis plusieurs années, en faveur d’une approche responsable de la commercialisation de la e-cigarette. Au travers de la normalisation des produits de la vape, via le portage de programmes de formation professionnelle, l’excellence de la sécurité et la qualité des produits made in France, en partenariat avec les professionnels de santé et les scientifiques, la Fivape démontre que pour la vape, une autre voie que l’assimilation au tabac est possible. »

Commentaire 6: Il n’est pas de hasard si la FIVAPE a embauché un salarié qui vient d’une association anti tabac tres vindicative. Mais la FIVAPE n’est pas un professionnel de la santé, juste une association d’importateurs de produits et fabricants de quelques autres. La FIVAPE se veut d’un côté fabricant de normes et reproche de l’autre côté aux dites normes de n’être applicables que par « big Tobacco ».

« Alors que la e-cigarette permet de réduire drastiquement les coûts sociaux du tabagisme, il est de l’intérêt de la santé publique et de la richesse nationale de ne pas confondre tabac et vape. Aussi, chacun doit se positionner en responsabilité quant aux modalités de distribution des produits à vapoter en France, et appelant selon la Fivape à une règlementation spécifiquement dédiée à la e-cigarette. Bien comprise, la vape n’est pas l’ennemi mais l’alliée de la lutte contre le tabac ! »

Commentaire 7: Les buralistes sont des commerçants responsables. S’ils ne se sont pas engouffré aussi vite dans ce business, c’est aussi pour etre certains que ce produit réponde a des normes sanitaires acceptables. A la FIVAPE c’est faites ce que je dis, pas ce que je fais. Alors vapotez du liquide gout Tabac Malabarré pour vivre le rêve américain avec le légendaire cowboy parce que les buralistes et big tobacco sont vraiment des gens peu fréquentables…

, , ,

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus