Régime Sec des Indépendants.

rsiRMC a ouvert son micro à ces entrepreneurs étouffés par le RSI, aussi appelé  Racket Spécial des Indépendants, à l’occasion de la manifestation organisée à Paris.

Alors que certains ont franchi le cap du rapport de force en souscrivant une protection sociale dans un autre pays (Des actions judiciaires sont en cours entre le RSI et ces frondeurs qui font valoir le droit européen, de nombreux entrepreneurs dont des buralistes manifestent leur raz le bol de cet organisme qui n’a eu que des ratés depuis son lancement.

Au point que l’on se demande encore si un seul cotisant a payé le bon prix et bénéficie de ses bons droits. De correctifs en rattrapages, le RSI a mis de nombreux entrepreneurs sur la paille mais nous prie de l’excuser pour la gêne occasionnée.

Nul doute qu’une réforme du système de protection des entrepreneurs aurait été utile dans un pays qui traverse une crise historique. Mais nul mot à ce sujet de la part de la ministre de la santé. L’entrepreneur, jamais malade, paie, telle une pompe à fric et ne coute pas grand chose au système.

Rappelons aussi que la retraite des indépendants est reconnue comme étant des plus faibles. Et tout ça, pour environ un tiers du bénéfice brut d’une entreprise.

Pour mémoire, lorsqu’un buraliste a un résultat brut de 100 (incluant les fameuses aides tant décriées), il paie environ 30 euros de cotisations à la caisse commune de solidarité du RSI et subit dune imposition de l’ordre de 33% pour les sociétés pouvant monte plus haut selon les bénéfices et le régime fiscal, soit 33 euros. Le salaire net pour 100 euros de bénéfices brut, s’élève dont à environ 37 euros!

Si par hasard, un sage de la Cour de Comptes pouvait lire ce billet et se renseigner, il réviserait probablement sa position sur les avantages accordés aux buralistes. Et nos dirigeants arreteraient de manipuler l’opinion publique en faisant croire que les entrepreneurs sont -trop- riches.

Mots-clefs :, , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus