Paquet neutre: l’oeil de borgne du 20h de France 2

13 mars 2015

1/ Vie professionnelle

 

20hFrance-2Le journal de 20h de France 2 présenté par David Pujadas à consacré ce jeudi 12 mars, un reportage sur l’arrivée du paquet choc voulu par Marisol Touraine. Entre Pauline Delpèche, nouvelle égérie bobo parisienne anti-tabac et Gilles Pargneaux (député européen  et Premier Secrétaire de la Fédération Socialiste du Nord) qui lance une campagne pour interdire le lobbying des industriels du tabac à Bruxelles, les buralistes français essaient de faire entendre leur voix de citoyens responsables, ni multinationales, ni personnalité politique en recherche de notoriété.

Loin des dogmes, ouverts à une politique de santé publique, les buralistes essaient de faire entendre une voix du bon sens, celle de la France d’en bas, loin des dorures qui montent au cerveaux d’élus au point de ne plus voir ni entendre la réalité du marché parallèle, des organisations mafieuses et des pays voisins qui se frottent les mains de notre orgueil mal placé.

Mais voilà, cette charmante et charmeuse journaliste ne faisait pas un reportage sur le paquet neutre lorsqu’elle est venu m’interviewer comme d’autres collègues. Elle faisait un reportage à charge sur une théorie qui voudrait que les arguments des buralistes viendraient des multinationales du tabac. Elle était charmante et charmeuse, surprise de la clareté de mes réponses… l’interview était bouclée en 5 minutes chrono et de discuter comme si de rien était le temps que la caméra-woman fasse des images d’illustration. Une arrivée mise en scène avec la journaliste qui serre la main, une discussion sur la fluidité du discours, les prétendus éléments de langage et au final, le micro était resté branché.

Mais voila, chez moi comme chez d’autres buralistes, elle n’a pas réussi à piéger pour la simple raison que nos arguments sont les nôtres, pas ceux d’un industriel. Il est probable, que dans la même filière, nous ayons des arguments en commun, peut-être même que des industriels ont repris des arguments des buralistes… mais l’angle devait prouver le contraire. Alors un montage savant à cherché à semer le doute. Les buralistes qui ont répondus avec force et conviction: zappés… sans intérêt pour ce reportage avec un sujet annoncé qui était un leur.

La manipulation n’est peut-être pas là ou on la cherche. Mais les buralistes ne sont pas des asticots. Ce reportage à charge ne parle pas du marché parallèle européen, de la survie de nos entreprises. Il considère qu’une information est fausse parce que financée par un industriel. Pourtant, un journaliste devrait savoir que l’important n’est pas de savoir d’ou vient l’information, mais de savoir si elle est vraie.

Pour avoir vécu de l’intérieur la création de ce reportage, je ne regarderai plus jamais les (dés)informations comme avant. Merci France 2 pour ce rendez-vous en terre inconnue.

Quand je pense que des journalistes ne comprennent pas pourquoi tout le monde ne veut pas leur répondre.

, , , , ,

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus