Paris Carte: encore un revenu qu’on supprime aux buralistes parisiens

Paris Carte: encore un revenu qu’on supprime aux buralistes parisiens

borne parisLa mairie de Paris a augmenté l’impôt sur le stationnement, générant un surcoût de près de 400 euros par an sur les taxes locales (carte résident passant de gratuite à 45 euros par an) et prix du stationnement résidentiel passant de 0.65€ à 1,5€ par jours, incluant désormais les samedis et le mois d’Aout.

Depuis le début de l’année, l’approvisionnement des buralistes franciliens par Logista sur ce produit est devenue très aléatoire. Ces ruptures entrainent des conflits avec des clients qui ne veulent pas être verbalisés à cause du buraliste et détourne les conducteurs de nos points de vente en s’habituant à payer le stationnement par carte bancaire.

La réponse officielle apportée aux ruptures est qu’avec la hausse des prix, la demande a explosé. Nul énarque n’aurait su anticipé l’effet de levier de la hausse massive des prix.

Je me demande dans quelle mesure la Maire de Paris n’organise pas volontairement la rupture des buralistes pour habituer les conducteurs à de nouvelles façons de consommer le stationnement: avec la CB. Sans compter qu’une rumeur court, annonçant la mise en place d’une application sur smartphone permettant de payer les taxes de parking.

Que ce soit l’Etat ou les collectivités locales, nous avons eu beaucoup de promesses de diversifications. Après le timbre dématérialisé pour les passeports, c’est la carte de stationnement qu’on nous enlève petit à petit.

Peut-être un jour devrons nous attaquer l’État pour non respect de ses engagements sur la diversification dans nos contrats d’avenir voir pour rupture abusive d’un contrat fragilisant l’une des parties?

Mots-clefs :, , , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus