L’émotion des buralistes suite à la condamnation de Luc Fournié

2 avril 2015

5/ Revue de presse

lucfournier2Lorsque j’ai publié le verdict de la cour d’Assise du Tarn sur mon blog, hier soir, j’avais la gorge nouée devant cette justice qui semble bien injuste. Animer un blog ouvert à tous, s’imposer une certaine modération est parfois bien compliqué.

Comme tous les collègues buralistes de France, j’ai ce sentiment de colère pour ne pas dire d’injustice. Luc a tué, c’est un fait. Mais Luc se sentait menacé, sentait sa famille menacée, il sentait aussi ce stock de tabac qui brule les doigts des délinquants, menacé.

Le laxisme avec lequel sont traités les trafiquants qui eux aussi, menacent avec leurs armes, nous installe dans une insécurité qu’aucun homme politique ne devrait tolérer. Ce marché noir qui est alimenté par ces cambriolages et braquages inspire de plus en plus nos agressions… jusqu’au jour ou l’erreur irréparable est commise. Luc a tiré pour défendre sa famille, dans le stress et la panique.

A t-on déjà oublié le sort de Hugo, le client de Dominique Janin-Gadoux en Isère? Il a voulu porter secours à sa buraliste. Il en est mort. Le suspect aurait avoué avoir tiré. Agé de 19ans, il avait déjà 2 condamnations à son casier judiciaire. De quelle peine de prison ce délinquant récidiviste va-t-il écoper?

La justice peut-elle accepter de mettre en prison pour 7 ans un buraliste qui se sentait menacé et qui a eu un geste malheureux?

Oui Luc devait peut-être être condamné car nous n’avons pas le droit de nous faire justice nous même. Mais il est des circonstances ou l’on peut condamner symboliquement, avec surcis, considérant que la personne ne représente pas un danger pour la Société.

Luc n’avait pas de casier judiciaire, Luc a travaillé une grande partie de sa vie pour le compte de l’État et j’ose même dire qu’il a cherché à défendre les biens de l’État. Il faut se rappeler que le tabac n’appartient jamais au buraliste. Il n’en est que le dépositaire.

Luc ne mérite pas ça, les buralistes ne méritent pas ça. Jamais, depuis la création de mon blog, je n’ai reçu autant de messages en commentaires à une information. Ces messages de solidarité, je m’engage à tous les envoyer à Luc. Parce qu’ils sont la preuve que notre profession est solidaire.

Je ne les publierai pas ici, mais n’hésitez pas à laisser vos messages. Je les ferai passer, d’une manière ou d’une autre.

Merci, sincèrement merci pour votre solidarité qui fait chaud au cœur.

Espérons que l’appel arrivera vite et que Luc pourra sortir de prison. Sa place n’est tout simplement pas dans cette prison, lui qui à oeuvré dans son commerce pour le lien social.

Cyrille Geiger

Buraliste et révolté.

Mise à jour: suite à la demande de beaucoup d’entre vous, je prends contact avec Jean Michel Quintin, Président des buralistes du Tarn por voir quelle forme peut prendre notre soutien.

, , ,

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus