F Hollande: « nous avons le devoir de préserver les identifications du produit »

17 juin 2015

Vie professionnelle

Dans le projet Touraine, la photo choc et l'avertissement sanitaire représentent 85% du paquet. La marque et spécificité du produit sont en caractère bâton en bas du paquet.

Dans le projet Touraine, la photo choc et l’avertissement sanitaire représentent 85% du paquet. La marque et spécificité du produit sont en caractère bâton en bas du paquet.

François Hollande dans une interview accordée au journal Sud Ouest: « nous avons le devoir de préserver les identifications du produit – et pas seulement pour la viticulture, mais pour l’agriculture – c’est un principe absolu. Nous devons aussi garantir des protections contre la contrefaçon, la confusion et la concurrence déloyale qui se feraient au détriment de la qualité et de la sécurité »

Nous pouvons être surpris, alors que le tabac est notoirement dangereux pour la santé, que le Président ne souhaite pas protéger les fumeurs des risques d’une concurrence déloyale qui se ferait au détriment de la qualité et de la sécurité…

Les mots… les actes

À propos de Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 42ans, buraliste à Paris depuis 10 ans. Président des buralistes de Paris Nord. Administrateur de la Confédération Nationale des Buralistes. Président de la commission téléphonie et produits dématérialisés de la confédération. J'assume ma liberté de ton. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Voir tous les articles de Cyrille Geiger

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus