Congrès des buralistes: c’est la lutte (finale)

Congrès des buralistes: c’est la lutte (finale)

Ce matin s’ouvre le congrès des élus de la profession. J’ai fréquenté ce congrès de nombreuses années avant de décider de me retirer de la vie syndicale.

Je dois reconnaitre que ne pas participer à ce temps fort de la vie de notre profession n’est pas sans émotion pour moi. C’est lors de ce congrès que les élus retrouvent l’énergie de repartir au combat, quelles que soient les démobilisations, quelles que soient les aigreurs d’une année difficile. Car disons le, cela fait bien longtemps que nous n’avons pas connu un congrès porteur de bonnes nouvelles.

Ce congrès 2015 est probablement le plus important que notre profession ait à vivre depuis des décennies avec la menace du paquet neutre à 10 euros, l’ouverture de nombreux points de vente fdJ hors du réseau traditionnel et la baisse massive de la vente des timbres fiscaux au profit du site de e-commerce mis en place par Bercy… Ce congrès va être observé comme rarement un congrès des buralistes n’a été observé. Ce congrès, c’est aussi celui qui va mesurer la température. Mais ce congrès est avant tout celui d’élus d’une profession, force vive de notre pays, génératrice d’emplois et de rentrées fiscales dans les caisses  abyssalement vides de notre pays.

Je ne suis plus élu mais je reste solidaire de tous nos combats. Seuls ceux qui comprennent l’intérêt de la dynamique collective comprennent l’intérêt de l’engagement syndical. Seuls ceux qui savent regarder l’horizon, ou du moins un peu plus loin que le bout de leur nez savent que s’il faut savoir conduire nos entreprises au jour le jour, il faut aussi préparer l’avenir, préparer la relève.

Mon nouveau combat sur ce blog est un peu plus orienté business et diversification mais mon combat quotidien reste de convaincre chaque collègue que je croise de l’intérêt supérieur de l’enjeu collectif. Je ne cesserai jamais de dire qu’il faut parfois savoir sacrifier quelques heures de chiffre d’affaires, quelles que soient les difficultés à surmonter.

Napoléon n’aurait gagné aucune bataille sans son armée. Pascal Montredon, le Président National de notre syndicat a besoin de notre mobilisation a toutes et tous. Il a aussi besoin de la mobilisation de ceux qui doutent. Notre profession a besoin d’une mobilisation sans faille face aux attaques démagogiques et populistes de Marisol Touraine et Michèle Delaunay.

Si le paquet neutre est voté, si la hausse de la fiscalité est votée, ne vous trompez pas chers collègues: JAMAIS cette loi ne sera remise en cause. Parce que ces projets sont certes démagogiques à outrance, mais ‘ils sont basés sur une bonne conscience moralisatrice médiatico-politique.

Alors à tous les buralistes: MOBILISEZ VOUS SANS VOUS POSER DE QUESTION.

A tous les collègues élus de la profession: Merci de m’avoir accueilli dans cette belle famille, merci de continuer à vous battre, merci de votre abnégation. Bon congrès à toutes et tous. Derrière nos masques, je pense à chacun de vos visages.

A toutes les petites mains de l’ombre: merci de votre implication en travaillant comme si c’était pour vous.

Amitiés,

Et à samedi, dans les allées de LonsangExpo.

Cyrille Geiger

Mots-clefs :, , , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus