Bouygues/Orange, le malheur des uns…

Bouygues/Orange, le malheur des uns…

Les deux opérateurs téléphoniques viennent d’annoncer l’échec de leurs négociations pour le rachat de Bouygues par Orange! Il semble que cet échec soit dû à des conditions d’entrée au capital d’Orange données par l’Etat (actionnaire de Orange) à Martin Bouygues.

Je vous avoue que le buraliste que je suis est plutôt rassuré à court terme. En effet, alors que Bouygues continue à être dynamique dans le secteur du prépayé vendu dans le réseau de proximité, Orange se retire  de fait, petit à petit de ce marché.

Pour mémoire, Orange a récemment baissé ses conditions de vente auprès de nos grossistes (Dont certains ont répercuté cette baisse auprès des buralistes avec une rémunération qui a chuté de 20%!).

Alors voir Bouygues rester un challenger dynamique de SFR n’est pas pour me déplaire.

Rappelons que si le mariage avait été confirmé, le jardin de Bouygues aurait été réparti entre Orange (actif du portefeuille clients premium), SFR (clients low cost) et Free (réseau et boutiques).

Free ayant fait le choix d’un système pas ou peu rémunérateur pour les buralistes (une location d’espace pour une borne en partenariat avec Nap Maison de la Presse / MagPresse), le rapprochement de Bouygues et Orange aurait donné une situation de quasi monopole dans le prépayé au groupe dirigé par Patrick Drahi.

Gageons que les partenariats noués par Bouygues et SFR soient perennes pour l’équilibre de notre profession.

Le modèle économique des buralistes étant particulièrement malmené avec l’arrivée du paquet neutre et les jeux en ligne, un peu de stabilité dans le monde des télécoms est plutôt une bonne nouvelle… Même si ce n’est qu’une étape dans la restructuration de ce secteur.

Mots-clefs :, , , , ,

Auteur :Cyrille Geiger

Cyrille Geiger, 44ans, buraliste à Paris depuis 2005. Observateur impliqué toujours à la recherche de nouvelles idées pour dynamiser mon point de vente. Consultant en commerce de proximité. Ce blog reflète mes points de vue et n'engage que moi. Il ne traite pas de politique ni de santé. Je défends avec mes mots les intérêts économiques et sociaux de ma profession.

Inscrivez-vous

Subscribe to our e-mail newsletter to receive updates.

Les commentaires sont fermés.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus